Déclaration SNUipp CAPD 26 mars 2009

mardi 31 mars 2009
par  snu55
popularité : 6%

JPEG - 3.5 ko CAPD déclaration préliminaire SNUipp-FSU

Madame l’Inspectrice d’Académie,

Cette réunion voit coïncider l’installation des nouveaux élus et l’examen à postériori des modifications des règles du mouvement.

Ces dernières ont fait l’objet d’une réflexion avec les représentants des personnels lors du groupe de travail du 12 décembre, suivi d’une CAPD en janvier qui avait acté les modifications.

Depuis, le Recteur a imposé courant février, sa conception sur le sujet. Notre département qui était en avance doit revoir sa copie et ce dans la plus grande précipitation et dans des conditions matérielles peu favorables au travail paritaire. Les échanges de points de vue par courriel ne peuvent se substituer à la convocation de groupes de travail ou d’une CAPD.

Devons-nous, une fois de plus, courber l’échine et accepter ces directives rectorales sans en débattre en instance départementale ? les délais et l’urgence ont mis les services de l’inspection, les délégués de personnels et les collègues en attente dans une position inconfortable.

Au plan national, les organisations représentatives ont lancé une pétition pour dénoncer les méthodes utilisées par le ministère, les recteurs et certains inspecteurs d’académie. La volonté de réduire le rôle des élus, de transformer la gestion collective des carrières des personnels en gestion individuelle est manifeste et inacceptable

Pour le mouvement départemental, nous reconnaissons votre volonté de prendre en compte les remarques et avis des délégués. Néanmoins, nous estimons qu’il n’y avait pas nécessité d’appliquer les directives rectorales à la lettre. D’autant plus que certaines de ces règles n’ont pas le même sens d’un département à l’autre. De plus, dans son courrier du 12 février, le recteur demande de revoir toutes ces règles dès la rentrée de septembre pour le mouvement 2010 dans un cadre académique. Cette initiative augure-t-elle de la disparition des CAP départementales ?

Ainsi, nous redisons ici les éléments contestables des modifications inscrites dans la Note de service mouvement parue sur le site de l’Inspection le 23 mars 2009 :
- nous dénonçons la rigueur du calendrier de l’ouverture du serveur, avec au passage, une semaine de saisie sur les vacances de printemps
- le plafonnement de l’AGS dans le barème
- la trop grande importance des points par enfants
- la mise en place du barème complémentaire pour les PE2 avec les 40 points même si le nombre d’écoles fléchées sera limité. Cette « priorité » est quasiment absolue dans le contexte de notre barème avec l’AGS plafonnée.

L’ajout de toutes ces contraintes à celles déjà existantes conduira nécessairement à des situations de blocage de plus en plus nombreuses. De circulaire sur la mobilité des enseignants, on aboutira à une immobilité imposée aux enseignants.

Merci de votre attention.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

CALCULATEUR PPCR


CONCOURS


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


NEO


KISAITOU


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS