Temps partiels 2008 : lettre du SNUipp à l’IA

jeudi 13 mars 2008
par  snu55
popularité : 9%

GIF - 3.5 ko De MAIRE Thierry Secrétaire départemental SNUipp55

A Madame l’Inspectrice d’Académie de la Meuse

Objet : note de service temps partiels

Madame l’Inspectrice,

Depuis votre arrivée dans le département, vous avez régulièrement sensibilisé les services administratifs, les équipes de circonscription et les délégués des personnels à la prise en considération des problématiques liées à la parentalité. Dernièrement, vous avez profondément modifié (au-delà même de nos propositions) le barème mouvement en y intégrant l’élément « enfant » dans son calcul.

Nous sommes surpris, à la lecture de la note de service sur le temps partiel, que vous remettiez en cause la quotité de 80% dans un cadre hebdomadaire. C’est un recul important dans l’application du droit pour les enseignants du 1er degré. Certes le texte prévoit ce cadre annuel, mais comment peut-on imaginer que l’organisation que vous proposez puisse convenir aux collègues ayant sollicité cette quotité ?

Que ce soit de droit ou sur autorisation, si les collègues demandent à travailler à 80%, c’est pour disposer de temps libéré dans la semaine, notamment pour la garde d’enfant mais aussi pour certains leur permettre de souffler. La libération d’une journée par semaine avec la récupération de demi-journées compensatoires comme cela était fait jusque là était une solution satisfaisante.

Au lendemain du 30ème anniversaire de la journée internationale de la femme, nous ne comprenons pas votre décision, alors même qu’il n’a été procédé à aucune évaluation de la situation et des demandes.

Nous ne doutons pas que ces remises en cause sont en grande partie liées à la nouvelle organisation de la semaine scolaire des élèves dont notre organisation n’est pas partie prenante et à l’application de plus en plus stricte de la NGM et de la LOLF dont nous avons toujours dénoncé les méfaits.

Il est à craindre qu’en maintenant votre décision, de nombreuses enseignantes renoncent au temps partiel. Est-ce là le véritable objet de cette note de service ? La situation des collègues rendue plus difficile, les incidences sur le remplacement seront inévitables.

De même, l’interdiction faite aux enseignants, d’occuper des emplois de directeur à temps partiel nous paraît contraire aux déclarations faites ces derniers jours sur l’égalité des droits des femmes en matière d’accès aux postes à responsabilité dans la fonction publique. Toutes ces restrictions ne sont pas sans incidence sur le déroulement des carrières.

Les organisations syndicales académiques se saisissent de ce dossier et ont sollicité une audience auprès de M. le Recteur afin de lui exprimer nos inquiétudes et notre mécontentement.

Sans présager de sa réponse, nous vous demandons dans l’attente, d’enregistrer toutes les demandes de travail à temps partiel comme l’an passé et d’être attentive aux demandes légitimées par une situation particulière.

Veuillez agréer, Madame l’Inspectrice d’Académie l’expression de mes sentiments respectueux.

Pour le SNUipp, le secrétaire départemental MAIRE Thierry


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

CALCULATEUR PPCR


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


NEO


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS