Déclaration FSU au CDEN 8 juillet

jeudi 9 juillet 2015
par  snu55
popularité : 3%

Déclaration de la FSU Meuse au CDEN du 8 juillet 2015

Dans le second degré, cette année 2014/2015 aura été marquée par une réforme du collège majoritairement rejetée par les personnels de l’éducation nationale, les parents d’élèves et de nombreux intellectuels. La détermination des personnels reste entière en dépit de la publication des textes réglementaires le 20 mai, au lendemain d’une grève majoritaire. La FSU réaffirme son opposition à la réforme et mettra tout en œuvre pour imposer le retrait du décret actuel et ensuite une reprise des discussions en vue d’une réécriture.

Nous rappelons ici les différentes raisons qui expliquent le refus de cette réforme :
- aucune amélioration des conditions d’apprentissage pour les élèves : toujours autant d’élèves par classe, les heures prévues pour les petits groupes dans cette réforme ne couvriraient même pas l’accompagnement personnalisé et les « enseignements pratiques interdisciplinaires »,
- renforcement du caractère local de l’enseignement reçu par les élèves et par la même des inégalités scolaires sur le territoire,
- possibilité de modulation des horaires d’enseignement des différentes matières sur les trois années du cycle 5ème - 4ème - 3ème, un collégien pourrait ne pas suivre le même volume d’enseignement d’un collège à l’autre (par exemple, il pourrait avoir en 5ème une heure de plus en mathématiques et une de moins en français), ce qui serait problématique s’il était amené à changer de collège,
- diminution déguisée des horaires,
- suppression de l’option « découverte professionnelle », des sections européennes, disparition des classes bi-langues, mise à mal des langues vivantes et anciennes,
- mise en concurrence inacceptable des collèges et des personnels.

La FSU revendique une réforme ambitieuse pour que le collège puisse répondre à l’espoir d’une réussite scolaire pour tous. Les pouvoirs publics doivent agir pour l’avenir des élèves, en donnant aux équipes qui œuvrent en collège les moyens de réussir, notamment en temps, en effectifs de classe et en dédoublements.

Déjà, la réforme des rythmes dans le primaire avait suscité une faible adhésion des enseignants du premier degré. Les collègues restent majoritairement sceptiques sur ses réels effets. En cette fin d’année, nous relevons dans une enquête que 77% des enseignants sont en désaccord avec les choix politiques faits. Ce taux monte à 78% dans l’enseignement primaire qui est le lieu où le mécontentement est le plus fort. 85% des enseignants ne voient aucune amélioration de leurs conditions de travail dans l’année.

Sur le terrain, nous entendons des collègues éreintés qui évoquent le nombre d’élèves dans les classes, leur isolement face aux difficultés des élèves, avec des RASED de plus en plus déployés sans moyens supplémentaires, donc dilués. Ils déplorent également le manque de formation, malgré les promesses de la ministre. Citons ainsi la mise en place des programmes de maternelle auxquels seul un mercredi après-midi sera consacré et après la rentrée !

Localement, des actions ont été mises en place afin d’améliorer la réussite des élèves (Plus de maîtres que de classe, aide aux écoles, liaison école collège). Ces dispositifs restent locaux et soumis au projet du prochain DASEN. Il faut plus de moyens pérennes pour l’école et le collège !

Les organisations syndicales, et à travers elles les personnels qu’elles représentent, doivent être enfin écoutées et non plus méprisées par le ministère de l’éducation nationale comme cela a été le cas ces trois dernières années scolaires. Comment une réforme peut-elle réussir quand elle n’obtient pas l’assentiment des personnels qui sont censés la mettre en œuvre ? Les enseignants ne sont ni immobilistes, ni réactionnaires. Ils attendent des réformes qui soient réellement ambitieuses et qui permettent la réussite de tous les élèves.

La FSU appellera les personnels de l’éducation nationale à mener des actions tout au long de l’année scolaire 2015/2016, et ce jusqu’au retrait de la réforme du collège sous sa forme actuelle.


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RIS

PNG - 14 ko

CALENDRIER DES RIS SNUipp55

E-DOSSIER MOUVEMENT


CALCULATEUR PPCR


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


NEO


KISAITOU


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS