Permutations 2013 : Le SNUipp écrit au ministre.

mardi 12 mars 2013
par  snu55
popularité : 2%

Paris, le 12 mars 2013 Sébastien SIHR, Secrétaire Général

A

Monsieur Vincent PEILLON, Ministre de l’Education Nationale

Monsieur le Ministre,

A nouveau, cette année, les résultats aux mutations interdépartementales affichent un taux en baisse. Seulement, un peu plus de 2 enseignants sur 10 voient leur demande de mutation satisfaite alors qu’ils étaient près de 1 sur 2 en 2004. De même, seulement 39,25 % des enseignants pourront se rapprocher de leur famille, critère pourtant considéré comme une priorité.

A l’évidence, les règles et les calibrages départementaux ne permettent pas l’amélioration de la mobilité des enseignants du premier degré contrairement à l’engagement affiché depuis 2006. Cette situation prive nos collègues de toute possibilité de projet, de tout espoir de concilier projet de vie personnelle et vie professionnelle.

Monsieur le Ministre, nous vous demandons de mettre en place le groupe de travail comme vous y étiez engagé afin de remettre à plat les règles de mutation et d’améliorer la mobilité des enseignants.

Par ailleurs, il est nécessaire d’améliorer de manière significative et concrète les possibilités de mutation d’ici la fin de l’année scolaire pour la rentrée 2013. Nous vous demandons solennellement de donner consigne aux recteurs et aux DA-SEN pour qu’ils facilitent dans chaque département les mutations des enseignants par ineat et exeat.

Dans l’attente de votre réponse, recevez, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées.

Sébastien SIHR

SNUipp-FSU – 128 boulevard Auguste Blanqui –75013 Paris. Tél. : 01 40 79 50 00. Fax : 01 44 08 69 40. www.snuipp.fr


Annonces

RIS

PNG - 14 ko

CALENDRIER DES RIS SNUipp55

CLIC SANTE


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS