Carte scolaire 2013 : compte rendu audience FSU au ministère

lundi 21 janvier 2013
par  snu55
popularité : 3%

AUDIENCE MINISTERE 18 JANVIER 2013

Suite à une demande d’audience de la FSU Lorraine, l’intersyndicale FSU Lorraine, SE UNSA, FO, SGEN-CFDT, a été reçue vendredi 18 janvier à 16h au ministère par Monsieur Lejeune, Directeur Adjoint de Cabinet du Ministre de l’Education Nationale. Lire la demande d’audience

Compte rendu de l’audience :

Pour l’intersyndicale éducation lorraine, constituée des organisations représentées au CTA : 5 collègues de la FSU, 1 collègue du SE UNSA, 1 collègue de FO étaient présents, ainsi qu’un représentant national du SNES. Le SGEN-CFDT devant l’impossibilité de détacher un militant, s’était excusé pour cette rencontre.

La FSU lorraine a introduit l’audience en rappelant la situation particulière de la Lorraine qui est la seule académie en métropole à subir de nouvelles suppressions de postes (50 dans le premier degré, 26 dans le second, et 8 postes administratifs).

La FSU a demandé au directeur de cabinet d’alerter le Ministre.

La priorité à l’Education est affichée nationalement, sauf en Lorraine ! Cette annonce a été ressentie très négativement par les enseignants, les parents d’élèves et les élus.

Notre région transfrontalière et terre d’immigration ayant payé et payant encore un lourd tribut aux restructurations (bassin houiller- bassin sidérurgique) est en forte désespérance : Arcellor Mittal, vote extrémiste en augmentation, chômage 18-25 ans supérieur à la moyenne nationale. Dans une région qui accuse un retard de 7000 étudiants par rapport à la moyenne nationale.

Ces nouvelles ponctions s’additionnant aux précédentes seront dévastatrices pour l’école publique et l’avenir des jeunes lorrains. Tout particulièrement pour les élèves issus des milieux « modestes » qui représentent la moitié d’une classe d’âge.

La FSU Lorraine a demandé au ministère d’avoir un regard particulier sur la Lorraine, par rapport à la réalité économique et sociale. Rappelant à cette occasion les engagements du candidat François Hollande à Forbach entre les 2 tours à l’élection présidentielle, et celles de Vincent PEILLON en déplacement à Sarreguemines au printemps. Dès le 14 juin la FSU Lorraine avait par courrier alerté le nouveau Ministre sur la situation que connaît notre région et sur les besoins de l’éducation publique en Lorraine.

Elle a également rappelé le consensus large des élus lorrains sollicités par la FSU Lorraine pour rejeter les mesures prises. C’est toute une région qui se mobilise pour son école !

Face à des mesures inacceptables, injustifiées et injustifiables, La FSU Lorraine demande le retrait des mesures, pour redonner un message positif et ne pas stigmatiser la région Lorraine.

Car si la Lorraine connaît une baisse des effectifs et que d’après les tableaux, la Lorraine apparaitrait surdotée en personnels, la FSU Lorraine ne peut admettre que la Lorraine soit encore considérée comme privilégiée : des classes avec plus de 30 élèves en maternelle, plus de 25 élèves en élémentaire, et plus de 30 élèves en collège, des RASED sacrifiés, du remplacement qui n’est plus assuré, c’est aussi cela la situation de la Lorraine !

Ces suppressions d’emplois sont un bien mauvais signal donné aux personnels, qui ont subi les conséquences depuis des années des milliers de suppressions de postes, en gardant le cap du service public.

Le sentiment d’abandon est réel.

Une approche politique de l’éducation publique s’impose. Il faut aller vite ! Aujourd’hui, les lorrains ont besoin de retrouver confiance dans leur école et dans ses missions éducatives et citoyennes.

Les enseignants veulent tourner la page avec le changement politique pour parler de l’avenir.

Il faut aller vite, c’est pourquoi nous demandons au Ministre de prendre rapidement la décision du retrait de ces mesures. Ce qui serait un signal politique fort.

Réponses de Mr LEJEUNE, Directeur Adjoint du Cabinet du Ministre :

La Lorraine n’est pas la seule à perdre des postes : 3 académies en solde négatif : Guadeloupe, Martinique et Lorraine.

Au départ, la Lorraine apparaissait avec un solde négatif à 3 chiffres. Le ministère est déjà intervenu pour ne pas avoir un nombre de suppressions aussi élevé. Pour le Ministère, les particularités de la région ont été prises en compte. Il rappelle que la répartition des 6770 emplois est un exercice difficile, et que la situation lorraine avait été au centre des préoccupations du Ministre lors des arbitrages conduisant à la carte scolaire à la rentrée 2013, présentée au CTM du 20 décembre.

Cependant le Ministre comprend les nombreuses réactions suscitées. Il entend répondre à notre demande. Il entend donner un signal positif fort à la Lorraine pour marquer le fait qu’en Lorraine aussi, la priorité à l’éducation à la rentrée prochaine sera une réalité.

Aujourd’hui le ministère est dans l’impossibilité de procéder à un ajustage différent des 6770 emplois répartis entre les académies, Mais il y a bel et bien une volonté, devant cette situation en Lorraine de donner un signe positif…

Le Ministre va ainsi examiner rapidement quels efforts peuvent être consentis. Le ministère va recenser rapidement les pistes. Il envisage l’idée de donner des moyens sur le qualitatif, pour de nouveaux dispositifs à mettre en place sur le 1er degré. Une annonce sera faite dans les 8 jours.

Un premier signe positif mais la FSU Lorraine, restera quant à elle très vigilante sur le contenu des mesures qui seront programmées. Ce signe sera-t-il suffisant pour que la rentrée se passe sereinement en Lorraine ?

La FSU interpellera à nouveau le ministre sur le contenu des mesures proposées. Compenseront-elles réellement les 84 suppressions d’emplois arrêtées par le ministère ?

La FSU Lorraine agira avec l’intersyndicale éducation, et envisagera toutes les suites possibles pour la prise en compte des besoins de l’éducation publique en Lorraine.


lire le communiqué de presse intersyndical du 12 janvier

Lire le communiqué de presse FSU du 20 décembre


Documents joints

Demande d'audience à M. le Ministre de (...)
Demande d'audience à M. le Ministre de (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

CALCULATEUR PPCR


CONCOURS


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


NEO


KISAITOU


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS