Position de la FSU sur priorités carte scolaire

mardi 7 février 2012
par  snu55
popularité : 8%

Fédération Syndicale Unitaire

Section Départementale de la Meuse 7, Rue Alexis Carrel 55100 VERDUN Tél : 09 79 03 78 96 – courriel : fsu55@fsu.fr

Verdun, le 4 février 2012

Secrétariat Départemental FSU A

Madame la Directrice des services départementaux de l’Education Nationale

Objet : mesures de carte scolaire avant CDEN

Madame la Directrice,

A l’issue du CTSD du 31 janvier, vous nous avez proposé d’établir une liste de priorités des mesures que nous souhaiterions voir abandonnées.

Les délégués siégeant pour la FSU ne méconnaissent pas l’exercice difficile auquel vous êtes contrainte. Ils continueront de dénoncer dans les instances -à tous les niveaux- l’absurdité de l’application dans l’éducation nationale du dogme du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

Le projet présenté pénalise tous les secteurs : les postes en classes avec les conséquences que l’on connaît sur les effectifs, les aides spécialisées pour les enfants relevant des RASED comme pour ceux de l’ASH, le remplacement.

Accepter de telles suppressions de postes, c’est se résigner à accepter une éducation qui se délite dans ses moyens comme dans ses objectifs. Comme nous vous l’avons dit lors de cette instance, la FSU se refuse à donner des priorités pour la révision de quelques mesures de fermeture que vous avez proposées. Nous n’avons pas légitimité pour donner la priorité au maintien de telle classe ou tel poste RASED sachant qu’ailleurs, les problèmes demeureront et amplifieront les inégalités.

En revanche, pendant le CTSD, nous avons fait part de nos remarques sur le projet présenté, débattu et argumenté pour que vous preniez en compte les difficultés réelles qu’engendreront ces retraits de postes quel que soit le support touché par la mesure. Nous vous demandons à nouveau d’étudier au plus près l’ensemble des éléments objectifs et concrets des conditions de rentrée dans les écoles touchées : bien sûr l’accueil des élèves mais aussi les conditions de travail pour nos collègues. Pour la FSU, l’analyse des seules moyennes statistiques, P/E et autres indicateurs ne saurait suffire. Les parents, leurs enfants, les enseignants attendent une prise en compte de critères humains qui semble-t-il fait si souvent défaut notamment dans les écoles accueillant des publics fragiles et dans les secteurs les plus défavorisés.

Par ailleurs, vous souhaitez garder une réserve de 6 postes pour faire face à la rentrée. La FSU demande que toutes les mesures qui pourraient être prises avant les vacances d’été le soient. Ouvrir un poste à la rentrée, c’est bien, le faire avant les vacances, c’est mieux pour les familles, les équipes enseignantes et les enseignants nouvellement affectés.

Restant à votre disposition pour évoquer ces différents points, veuillez agréer, Madame la Directrice, l’expression de nos sentiments respectueux.

Les représentants FSU


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

CALCULATEUR PPCR


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


NEO


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS