Déclaration du SNUipp à la CAPD 6 décembre 2011

mercredi 7 décembre 2011
par  snu55
popularité : 4%

Déclaration du SNUipp à la CAPD 6 décembre 2011

Madame l’inspectrice,

Cette année encore, la CAPD consacrée à l’examen des tableaux des promotions arrive dans un contexte particulier. Après la réforme des retraites de 2010, c’est sur la question de l’évaluation des enseignants que le ministre a décidé de se pencher. Son projet est plus que dans les cartons, quant à la concertation, ce sera pour plus tard ! Les organisations syndicales appellent à la mobilisation le jeudi 15 décembre pour exiger le retrait de ce projet.

Nous ne sommes pas opposés, comme certains le disent, à un changement des pratiques de l’évaluation des enseignants. Pour cela, il faut entendre les propositions des uns et des autres et accepter le débat. Cette réforme, qui a pour objet une modification des modalités d’évaluation, permettrait surtout de nouvelles économies, faites une fois de plus sur le dos des agents. Il était même question du gel des promotions jusqu’en 2015 !

Parmi les conséquences directes de cette réforme, le déroulement de carrière se verrait freiné. Dans le 1er degré, la mesure serait encore plus pénalisante. Rappelons que les statistiques sur le déroulement de la carrière au moment du départ en retraite reflètent les injustices du système d’avancement entre les différents corps de professeurs. Rien dans le projet n’améliore cette situation. Pire encore, les réductions d’ancienneté accordées accentueraient les inégalités entre la classe normale et la hors-classe.

Pour le SNUipp-FSU, une réforme doit apporter un progrès, pas un recul ! Le ministre ne peut pas continuer sa campagne de communication sur la revalorisation de la profession d’enseignant et dans le même temps programmer le ralentissement des carrières ! Par ailleurs, le projet prévoit la disparition de la note et du barème. Si la note revêt un caractère infantilisant que nous dénonçons régulièrement, sa disparition ainsi que celle de l’AGS, remplacées toutes deux par la seule appréciation de la valeur professionnelle ne peuvent que nous inquiéter. Des dérives, de l’arbitraire et de l’opacité dans les opérations d’avancement sont à craindre.

Pour le SNUipp, il devient urgent de déconnecter l’évaluation des enseignants de leur déroulement de carrière. Nous continuons de revendiquer un avancement à la même vitesse pour tous, la suppression de la Hors Classe et la création d’échelons supplémentaires pour que tous les collègues aient la perspective d’accéder en fin de carrière à l’indice terminal 783.

Nous interviendrons au cours de la réunion et vous rappelons que notre demande d’étudier finement la répartition des reliquats visait à prendre en compte la perspective d’un départ en retraite proche, ce qui ne semble pas être le cas dans la proposition qui nous a été communiquée.

Merci de votre attention


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

CALCULATEUR PPCR


Facebook

JPEG - 11.2 ko

SE SYNDIQUER EN LIGNE


NEO


CREDIT MUTUEL ENSEIGNANTS