jeudi 26 mars 2020
par  snu55

Des excuses, Mme la porte-parole

Le message de la porte-parole du gouvernement selon lequel les enseignants ne seraient pas au travail ne passe pas. La FSU réclame des excuses publiques de sa part.

Le président de la République, lors d’une allocution à Mulhouse le 25 mars au soir, a rendu un hommage appuyé aux personnels enseignants qui prennent toute leur part dans la mobilisation des services publics contre l’épidémie.

Il est vrai qu’il fallait de toute urgence réparer la sortie de route de la porte-parole du gouvernement qui, une heure auparavant, avait tranquillement affirmé lors d’un point de presse qu’ on « ne demanderait pas à des enseignants, qui actuellement ne travaillent pas compte-tenu de la fermeture des écoles, de traverser la France entière pour aller récolter des fraises garigette. »

Une petite phrase qui ne passe pas, quand on sait l’engagement de l’ensemble des personnels auprès de leurs élèves pour assurer une difficile continuité scolaire, et celui de tous ceux qui accueillent aujourd’hui dans les classes les enfants des personnels soignants.

Le SNUipp-FSU est immédiatement intervenu auprès du cabinet du ministre de l’Éducation nationale pour réclamer une correction et des excuses publiques, le mea culpa de Madame Ndiaye par voie de réseaux sociaux n’y suffisant pas. C’est également ce que demande la FSU.

Le communiqué de la FSU

Propos inacceptables de la porte-parole du gouvernement

Les propos de Sibeth Ndiaye disant que le gouvernement « ne demanderait pas aux enseignants qui ne travaillent pas de traverser toute la France pour aller ramasser des fraises » sont, dans le contexte actuel, à la fois incompréhensibles, scandaleux et irresponsables.

Les enseignant-es, comme tous les personnels éducatifs et des services publics, travaillent, le plus souvent avec leurs ordinateurs et leurs connexions personnels, dans des conditions difficiles mais en ayant à cœur de faire le maximum pour leurs élèves, leurs étudiants, ce qui nécessite bien souvent un surcroît d’activité.

Ces propos ont certes ensuite fait l’objet d’un tweet de mea culpa de la part de Madame Ndiaye, mais le message selon lequel les enseignant-es ne seraient pas au travail a bien été formulé, jetant le discrédit auprès de l’opinion publique puisqu’il a été énoncé à la tribune en sortie du Conseil des Ministres. C’est pourquoi la FSU exige des excuses publiques de la part de la porte-parole du gouvernement.


Articles les plus récents

mercredi 25 mars 2020
par  snu55

Confinement, continuité : quelques consignes

Suite aux propos inconséquents du ministre sur l’incitation à rompre le confinement au motif de « la remise des documents pédagogiques aux familles dépourvues de documents numériques » ainsi qu’à ceux sur la continuité pédagogique avec poursuite des apprentissages et progression des élèves, le SNUipp-FSU (...)
lundi 23 mars 2020

Assez des injonctions contradictoires !

Suite aux nombreuses annonces par voie de presse et relayées par les recteurs dans le week-end, la FSU s’est adressée au premier ministre afin d’obtenir un peu de clarté dans les consignes données et les annonces faites. Comment comprendre en effet que l’on demande aux enseignantes et enseignants de (...)
jeudi 19 mars 2020
par  snu55

Mail de l’intersyndicale au Recteur

Chèr.e.s collègues, Pour information, l’intersyndicale FSU/UNSA-Education/Sgen-CFDT a écrit ce jour pour demander au Recteur d’assurer la sécurité des « volontaires pour garder les enfants de soignants ». Il est à lire ci-dessous : Courriel intersyndical (FSU/UNSA-Education/SGEN-CFDT) Monsieur le (...)
mercredi 18 mars 2020
par  snu55

Demande de temps partiel 2020-2021

La campagne de temps partiel des enseignants du 1er degré public - rentrée 2020 - est ouverte. Vous trouverez en bas de page les différents documents nécessaires : la note de service relative à la campagne de temps partiel 2020-2021 l’imprimé de demande de temps partiel l’imprimé de reprise à (...)
dimanche 15 mars 2020
par  snu55

Consignes pour lundi 16 mars

Cher(e)s collègues, Vous avez sans doute suivi l’actualité qui nous touche et ce que cela implique pour les professeur.es des écoles. Les consignes changent sans cesse depuis vendredi, voici donc les dernières informations du Recteur. "Mesdames, Messieurs les chefs d’établissement et directeurs (...)
samedi 14 mars 2020
par  snu55

Coronavirus : des consignes pas toujours claires

La réunion qui s’est tenue vendredi 13 mars avec les organisations syndicales était importante pour clarifier la situation et donner une cohérence nationale à la continuité scolaire, et non pédagogique, dans ces conditions exceptionnelles. Quelques éléments de réponses obtenus. Le ministre évoque à la (...)

Annonces

RIS

PNG - 14 ko

CALENDRIER DES RIS SNUipp55

SIMULATEUR RETRAITE


Facebook


Fenêtres sur Cours


FORMULAIRE RETRAITES


Le bulletin du Snuipp-FSU55


SE SYNDIQUER EN LIGNE


KISAITOU